15 appareils photos pour surveiller les animaux

En ce début d’année, l’équipe du projet LIFE+ Démorcellement de la Forêt de Soignes (OZON) a mis en place 15 appareils photos. Ils enregistrent les animaux à hauteur des passages existants et futurs sous le Ring de Bruxelles et l’E411.

Vos (LIFE+ OZON)Le projet européen LIFE+ OZON s’attaque au morcellement de la Forêt de Soignes. Pour 2017, il y aura huit nouveaux passages à faune au-dessus et en dessous des axes de circulation traversant la forêt, dont un écoduc de 60 mètres de large. En outre, 18 tunnels et pertuis existants seront rénovés en vue d’améliorer la traversée des chauves-souris, renards, blaireaux et autres animaux.

En ce début d’année, l’équipe de OZON a mis en place 15 appareils photos à hauteur des entrées et sorties des tunnels et pertuis existants et futurs. Le chef de projet Steven Vanonckelen : « Les appareils photos équipés d’un détecteur de mouvement doivent contrôler quels sont les animaux qui utilisent déjà les tunnels et pertuis existants et quel est leur nombre. À l’issue du projet, on pourra alors voir si le passage a réellement été amélioré. »

3000 images

Ree R0 (LIFE+ OZON)Dès qu’un appareil photo détecte un mouvement, il prend 3 photos. Un seul appareil peut parfois produire jusqu’à 3000 images par mois. « Un travail titanesque pour les gardes forestiers qui doivent analyser toutes ces données », selon Steven Vanonckelen.

En plus des appareils photos, des plaques ondulées ont été mises en place afin de déterminer quels sont les amphibiens et reptiles qui se cachent aux abords des tunnels. Des pièges à insectes permettent également de répertorier les espèces présentes. Sont aussi envisagés : des détecteurs pour la surveillance des chauves-souris.