Petit historique

La Forêt de Soignes est un vestige de la pluriséculaire Forêt Charbonnière. Tout comme d’autres bois brabançons tels que le Bois de Halle et la Forêt de Meerdael. À l’époque romaine, la Forêt Charbonnière s’étendait des rives du Rhin et de la Meuse à la Mer du Nord.

Chasse et cloîtres

La Forêt de Soignes est pratiquement restée intacte jusqu’au 15ème siècle. Elle est consécutivement la propriété des comtes de Louvain et des ducs de Brabant. Jusqu’au 12ème siècle, ces derniers utilisent la forêt comme territoire de chasse. À la même époque, des communautés religieuses s’y implantent. La Cambre, Groenendael, Val Duchesse, le Rouge-Cloître et le couvent des Capucins étaient des centres de vie culturelle et religieuse réputés.

Hêtraie-cathédrale

La Forêt de Soignes connaît une période tourmentée aux 16ème et 17ème siècles. Au cours du siècle suivant, la forêt est saccagée par la population. Les propriétaires terriens désargentés abattent massivement les arbres. Deux points positifs cependant : le règne des Archiducs Albert et Isabelle (de 1598 à 1691) et celui des Habsbourg, souverains d’Autriche (de 1714 à 1795). Le jeune architecte- paysagiste Joachim Zinner fait planter un très grand nombre de hêtres, qui forment aujourd’hui encore la majestueuse hêtraie-cathédrale. Les hêtres âgés de plus de 200 ans ne sont pas rares en Forêt de Soignes. Ils sont les témoins vivants de ces premières plantations.

À la fin du régime français (de 1794 à 1814), la Forêt de Soignes s’étend encore sur près de 10.000 hectares. Sous l’administration néerlandaise, le 22 août 1822, la Forêt de Soignes est acquise par la jeune « Société générale néerlandaise » (Algemene Nederlandsche Maatschappij).

Lors de la révolution de 1830, la Société prend le nom français de « Société Générale de Belgique » et vend près de 60 pour cent de ses propriétés. Ces terres sont alors défrichées. Les 4.400 hectares restant constituent la Forêt de Soignes actuelle. En 1843, la forêt devient la propriété de l’État belge.

Source: Les Amis de la Forêt de Soignes