Chut, nous dormons

Les nuits s’allongent, les jours refroidissent, et les premières neiges sont annoncées ici et là. Beaucoup d’animaux de la Forêt de Soignes se préparent dès lors à hiberner. Ils se retirent et réduisent leurs activités pour économiser leur énergie et passer l’hiver.

dwergvleermuis

Hérissons et chauves-souris

Entre autres, le hérisson disparaît l’hiver prochain. Certaines espèces de souris et les chauves-souris hibernent elles aussi. Le blaireau, qui n’a pas encore été aperçu en Forêt de Soignes, mais qui a déjà été signalé dans ses alentours, passe également l’hiver dans son terrier.

Repérer les rapaces

Les sangliers, chevreuils, renards, belettes, fouines, rapaces et les écureuils restent quant à eux en activité, à la recherche de nourriture. 2016 est une année au cours de laquelle les arbres ont produit beaucoup de semences. Une excellente nouvelle pour les souris qui ont pu pleinement se reproduire grâce à toutes ces gourmandises. Et cela signifie une grande quantité de réserves de nourriture pour les rapaces de la Forêt de Soignes, tels que les autours, les buses, les faucons, les éperviers et les chouettes. Celui qui se rendra l’an prochain en forêt, peut donc s’attendre à rencontrer un grand nombre de nids de rapaces !