Le recensement du chevreuil dans le massif Sonien

Le chevreuil (Capreolus capreolus) figure parmi les plus grands mammifères présents en Forêt de Soignes. L’espèce y est présente partout, mais sa densité varie très fort selon les secteurs considérés.

Afin de disposer d’un aperçu de l’évolution de la population de chevreuils vivant au cœur du massif sonien, à cheval sur les 3 régions du pays, un projet a été mis en place avec le soutien de la Région bruxelloise, via l’asbl Wildlife and Man, et de l’Instituut voor Natuur- en BosOnderzoek (INBO), pour mener des comptages systématiques de cette espèce. Ces comptages sont ainsi mis en œuvre en étroite collaboration avec l’Agentschap voor Natuuren Bos (ANB), Bruxelles Environnement (IBGE), le Service Public de Wallonie (DNF et DEMNA
– SPW) et l’INBO.

S’il est clairement admis qu’une population de chevreuils ne peut pas être dénombrée de manière absolue, il est prouvé scientifiquement que des modifications de la taille de la population peuvent être mesurées de manière fiable. Une équipe de chercheurs français a en effet validé une méthode indiciaire d’abondance de population qui permet de déterminer de manière fiable si la population est en croissance, en diminution ou stable. Cette méthode est appelée “Indice kilométrique (IK)” et est appliquée en Forêt de Soignes depuis 2008 (Vercammen et al. 2011).

Chaque année un rapport est fait. Ce rapport comprend d’abord un rappel de la méthodologie de l’IK et ensuite les résultats obtenus depuis 2008. Ce rapport annuel vient compléter l’information acquise précédemment: ik-soignes-2008-2017-rapport-final.