Objectif

Des axes de circulation encombrés parcourent la Forêt de Soignes et fendent le forêt en parties isolées:

le Ring de Bruxelles, la E411, la voie ferroviaire entre Bruxelles et Luxembourg, la Chaussée de la Hulpe, l’Avenue Dubois, la Chaussée de Tervuren, … Ils constituent des obstacles pour les habitants forestiers qui souhaitent migrer d’une région à l’autre. La circulation intense dans la forêt tue environ cinquante animaux par an, comme le monitoring dans le cadre du projet « Dood doet Leven » a révélé.

Ecoduc

Le projet LIFE+ OZON (« Défragmentation de la Forêt de Soignes ») veut reconnecter ces points chauds écologiques. A cette fin, plus de dix passages à faune seront aménagés au cours des quatre années suivantes.
Le plus spectaculaire sera sans doute l’écoduc entre Groenendaal et Waterloo, qui doit être prêt en 2017.

Ponts entre les arbres

Outre cet orgueil, de nombreux autres projets sont mis en chantier. Des ponts entre les arbres seront construits sur deux portiques existants, et deux nouveaux portiques seront construits, y compris un pont entre les arbres. Les partenaires OZON examinent s’il est utile de prévoir des tunnels pour animaux sur la N275 entre La Hulpe et Boitsfort et sur la Chaussée de Waterloo. Si oui, ces tunnels seront également aménagés dans le cadre du projet LIFE+.

Voie libre aux amphibies

En outre, le projet aborde les ponceaux existants. Ces passages remplis d’eau en-dessous du Ring et de la E411 datent encore des années 1960. Ils sont souvent bouchés et doivent être curés. En améliorant la construction existante, les amphibies et les petits mammifères peuvent passer en-dessous de l’autoroute en toute sécurité. Des clôtures et des réflecteurs destinés à tenir le gibier éloigné des routes seront installés le long de la route afin d’inviter les animaux à utiliser les nouveaux passages à faune.

Lisières du bois respectueuses de la nature

Outre ces interventions indispensables dans l’infrastructure, les lisières du bois et les complexes d’étangs seront aménagés de manière plus respectueuse de la nature, avec des zones ouvertes supplémentaires et des végétations en lisières et en manteau. Le projet OZON examinera en outre comment la récréation dans la Forêt de Soignes peut être organisée de sorte que les animaux peuvent utiliser les passages à faune prévus en toute tranquillité.