Résultats prévus

En finir avec la défragmentation
01-00-02-beeld

Les passages à faune ou corridors d’habitat OZON doivent combattre la fragmentation dans la Forêt de Soignes. Des populations animales isolées pourront ainsi migrer à nouveau dans la forêt entière afin de se reproduire, de s’abriter ou de chercher de la nourriture.

Stimulant pour les espèces animales protégées

Vilda_75780_Boommarter_Yves_Adams_lr

En défragmentant et restaurant les habitats dans la Forêt de Soignes, les espèces animales existantes recevront toutes les chances pour survivre. Des espèces animales protégées européennes, telles que le murin de Daubenton, la martre commune, le carabe chagriné et le triton palmé, en retirent de substantiels bénéfices.

Nieuwsbericht_dieren_onder_de_wielen_foto

90% moins de victimes d’accidents de la route

le nombre de victimes d’accidents de la route parmi les animaux forestiers migrateurs diminue de plus de 90%. Les populations existantes seront ainsi protégées, et les dommages matériels et humains seront également limités le plus possible.

Le grand public porte la Forêt de Soignes dans son cœurteambuilding

réaliser une association importante du grand public à la Forêt de Soignes et au projet OZON et augmenter ainsi le respect de cette forêt urbaine magistrale avec ses habitats et espèces européens de grande valeur.

BeheerdersEgalement à long terme

A l’issue du projet LIFE+ OZON, les gestionnaires de la Forêt de Soignes continueront dans la même voie et poursuivront une gestion durable. Celle-ci sera ancrée dans un plan de gestion actualisé et prêtera de l’attention à la pression récréative croissante.