Ouverture officielle du B&B Hippo-Droom

Ce 24 avril, le Bed & Breakfast Hippo-Droom a ouvert officiellement ses portes. La forêt de Soignes se voit ainsi offrir un atout touristique supplémentaire. À proximité du Musée de la Forêt, à Groenendaal, vous pourrez désormais séjourner dans l’une des chambres d’hôtes du B&B Hippo-Droom aménagées avec goût et prochainement, manger un morceau et prendre un verre sur la jolie terrasse ensoleillée.

grijze streepsjesbastesdoornLes maîtres des lieux, Sophie et Davy, ont créé leur Bed & Breakfast dans une villa Belle-Époque qui a été restaurée par Inverde, pour le compte de l’Agentschap voor Natuur en Bos (Agence flamande de la nature et des forêts) (ANB). L’ANB a créé en parallèle un nouveau parking public et un verger à la ‘Porte de Groenendael’. Le tout nouveau B&B Hippo-Droom compte huit chambres à thème répondant chacune à des noms évocateurs tels que « Les animaux de la forêt », « Le raisin » ou encore « Néro ». Chaque chambre possède sa propre salle de bains et tout le confort moderne ; cinq des chambres disposent en outre d’un agréable coin salon et d’une terrasse. « Les cavaliers sont également les bienvenus », précise Sophie Vercammen. « Nous disposons de six boxes spacieux pour chevaux et d’une prairie d’un hectare. Les amateurs d’équitation désireux de séjourner dans la région et de découvrir les environs à cheval, trouveront donc largement leur bonheur chez nous. Mais nous serons bien sûr également heureux de vous accueillir, même si vous n’avez pas de
cheval… »

grijze streepsjesbastesdoornSophie et Davy accordent manifestement une grande importance à la qualité, comme nous avons pu nous en rendre compte lors de la réception d’ouverture, le 24 avril dernier. La finition des chambres, réalisée dans le respect de l’architecture Belle Époque originelle, est surprenante. Autre atout majeur : la maison située dans les environs de Groenendael – qui accueillit jadis Charles Quint et six autres têtes couronnées – est enveloppée d’un magnifique écrin de verdure. Mais Hippo-Droom ne cible pas uniquement les touristes à la recherche d’un lieu de séjour. Il se veut aussi un site d’étape pour les marcheurs. « À partir du 3 mai, il sera en effet possible de venir y déguster une boisson ou un dessert l’après-midi sur l’agréable terrasse ensoleillée », ajoute Sophie Vercammen. « Plus tard, en juin probablement, l’Hippo-Droom proposera également des lunchs. »

Pour plus d’infos, les photos des chambres et les tarifs, vous pouvez consulter le site web : www.hippo-droom.be.