Que fait un garde forestier ?

La gestion d’une forêt comme la Forêt de Soignes implique beaucoup de travail. Les gardes forestiers des trois Régions sont tous les jours sur le terrain et veillent à ce que tout se passe bien.

@Rollin Verlinde

@Rollin Verlinde

Monitorer la faune et la flore

En premier lieu, un garde forestier surveille la forêt. « En tant que garde forestier, nous avons la responsabilité d’une zone déterminée », dit Bart Swerts de Bruxelles Environnement. « Nous faisons ainsi l’inventaire de la faune et de la flore dans la forêt, par exemple en comptant le nombre de chevreuils. Nous le faisons chaque année au printemps, dans les trois Régions.»

Superviser les coupes de bois

Le garde forestier contrôle la qualité des coupes de bois. Erik Bartholomees de l’Agence Nature et Forêts : « Nous surveillons les endroits où ces coupes ont lieu et la quantité précise de bois coupé. Par ailleurs, nous surveillons la gestion des travaux d’entretien et nous veillions à ce que les arbres soient plantés et taillés à temps. Nous sommes également impliqués dans la construction d’écoducs et dans des travaux liés aux infrastructures. »

Veiller au respect de la réglementation

Mais les gardes forestiers tiennent aussi les visiteurs à l’œil. « En dehors de la forêt de Soignes, nous veillons à ce que les chasseurs et les pêcheurs respectent les règlementations en vigueur », explique Nicholas Bronchain du Département Nature et Forêts. » Erik Bartholomees : « Les promeneurs, cyclistes et cavaliers doivent également respecter leur environnement : ils doivent garder leur chien en laisse dans les zones protégées et rester sur les chemins qui leur sont dédiés. Nous surveillons aussi qu’ils ne cueillent pas des plantes protégées ou qu’ils ne perturbent pas les animaux. La forêt est ouverte aux visiteurs mais reste un milieu fragile sur lequel il faut veiller ».

Dissuader

Ils ne portent peut-être pas d’uniforme bleu, mais les gardes forestiers sont des officiers de police judiciaire. Nicolas Bronchain : « Comme la police qui patrouille dans les rues, nous pouvons aussi rédiger un procès-verbal ». Cela arrive malheureusement souvent. Bart Swerts : « Les déversements de déchets clandestins le long des chemins forestiers et sur les aires de stationnement sont un vrai problème ».

Conseiller

Les connaissances du garde forestier sont étendues. Il répond avec plaisir aux questions des usagers de la forêt. Mais pas seulement : Nicolas Bronchain : « Nous donnons des conseils aux organisations publiques et privées en matière de conservation de la nature, par exemple dans le cadre de projets de construction à proximité de milieux naturels. Nous collaborons, par exemple, aux plans de développement de la nature que les communes établissent ».

Eveiller les conscience

Enfin, le garde forestier a un rôle social. Bart Swerts : « Nous intervenons en notre qualité d’ambassadeur de la forêt pour plusieurs groupes cibles, notamment dans l’éducation, car les enfants d’aujourd’hui sont les protecteurs de la nature de demain ! Nous expliquons aux visiteurs ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas, et les raisons pour lesquelles certaines choses sont interdites. L’écosystème de la Forêt de Soignes est très fragile. Nous voulons que tout le monde en prenne conscience. »