Trois nouveaux tunnels pour animaux sous le ring de Bruxelles

Ces derniers mois, trois nouveaux tunnels ont été aménagés sous le ring de Bruxelles. Renards, blaireaux et autres petits animaux peuvent désormais les emprunter pour migrer d’une partie à l’autre de la Forêt de Soignes.

© LIFE+ OZON

© LIFE+ OZON

Les tunnels ont été creusés sous le ring de Bruxelles, dans des vallées naturelles, de telle sorte que les animaux les empruntent sur leur chemin de migration normal.

Les travaux s’inscrivent dans le cadre du projet européen LIFE+ OZON, qui s’attaque au morcellement de la Forêt de Soignes. D’ici à 2017, huit nouveaux passages pour la faune seront aménagés au-dessus et au-dessous des axes de circulation, dont un écoduc de 60 mètres de large.

Par ailleurs, 18 tunnels et déversoirs seront réaménagés pour faciliter le passage des chauves-souris, renards, blaireaux et autres animaux. Certains avaient été construits pour le drainage ou comme tunnel pour les piétons et cyclistes, mais les animaux en font également usage. Certains tunnels avaient entre-temps été envahis par la végétation ou s’étaient retrouvés bouchés.

OZON bénéficie d’un budget de 6,7 millions d’euros, financé entre autres par l’Union européenne, la Région flamande, Bruxelles Environnement et les communes de Hoeilaart, Tervuren et Overijse. Le ministre flamand Ben Weyts exprime sa satisfaction à un triple titre : « comme ministre et habitant de la périphérie flamande, mais également en ma qualité de ministre chargé de la Mobilité et du Bien-être animal ».