Rapport campagne « Indice kilométrique d’abondance » de 2021 Chevreuils en Forêt de Soignes

Le comptage annuel des chevreuils en Forêt de Soignes de 2021 confirme la tendance à la baisse depuis 2014.  Il semble de plus en plus probable que ce soit bien la population de chevreuils qui diminue et non leur visibilité qui s’amenuise, bien que cette hypothèse ne puisse encore être totalement exclue.

Les causes de ce déclin vont maintenant être étudiées en vue de pouvoir inverser la tendance.

La population de chevreuils de la Forêt de Soignes fait l’objet d’un suivi annuel depuis 2008. La méthode utilisée est l’IKA : Indice Kilométrique d’Abondance. Ce suivi s’inscrit dans le cadre d’une collaboration interrégionale.

Ce monitoring et l’analyse des données ont été confiés à l’asbl Wildlife and Man au sein de laquelle collaborent le DEMNA (un département d’étude de la Région wallonne) et INBO (l’organisme de recherche de la Région flamande). Les données de terrain (observations des chevreuils sur les différents parcours) sont récoltées une fois par an lors d’une campagne menée conjointement par les services forestiers des 3 Régions.

Fondation Forêt de Soignes - Rapport Annuel 2020

Le fonctionnement de la Fondation Forêt de Soignes a effectivement commencé en juin 2020 avec le recrutement de deux membres du personnel pour la gestion journalière du secrétariat. 2020 peut être considérée comme la phase de démarrage de la Fondation. De nombreuses tâches administratives, pratiques et logistiques ont été accomplies afin que la Fondation puisse se consacrer à son cœur de métier.

En parallèle à son installation dans ses bureaux temporaires au parc Solvay de Tournay, la Fondation s’est attelée à l’organisation de la Journée de la forêt de Soignes, à l’activation de la communication sur les réseaux sociaux, à la rencontre des nombreux partenaires de la forêt de Soignes et au renouvellement du site internet. Vous lisez la suite dans le rapport annuel 2020. 

Projet LIFE+OZON

L’écoduc de Groenendael ainsi que d’autres mesures de défragmentation (écotunnels, passages souterrains et clôtures à faune) ont été réalisés en Forêt de Soignes dans le cadre du projet Life+ OZON. Le projet s’est déroulé de juillet 2013 à juin 2018. Le fonds structurel européen Life+ prévoyait une aide financière de 3,3 millions d’euros sur un budget total d’environ 11 millions d’euros.

Ce projet est le fruit d’une collaboration et d’un cofinancement entre l’Agentschap voor Natuur en Bos, l’Agentschap Wegen en Verkeer, le Departement Omgeving du gouvernement flamand et Bruxelles Environnement. Les communes de Hoeilaart, Overijse et Tervueren ont également apporté une contribution financière. Le Département de la Nature et des Forêts (Wallonie), le United Nations Environment Programme et la commune de Rhode-Saint-Genèse soutiennent également le projet de façon symbolique.

Consultez ici toutes les informations au sujet des réalisations dans le cadre de ce projet.